Category: ACTIVITÉS INSTITUTIONNELLES

Signature d’une convention-cadre de partenariat en le CRI TTA et PORTNET

Vendredi 27 août 2021

Le Centre Régional d’Investissement de la Région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima et PortNet: “Guichet Unique National des Procédures du Commerce Extérieur” ont signé, vendredi à Tanger, une convention-cadre de partenariat, visant à unir leur forces pour le renforcement de la compétitivité des opérateurs et de l’économie de la région.
Cet accord, signé en présence de Monsieur le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Mme la Présidente du Guichet Unique PortNet et Directrice Générale de l’Agence nationale des ports (ANP) ambitionne de renforcer et de développer l’écosystème entrepreneurial et d’investissement dans la région Tanger – Tétouan – Al Hoceima

Read More

Ouezzane : Journées Portes Ouvertes sur l’entrepreneuriat et la création d’entreprises

La caravane de l’entrepreneuriat fait escale à Ouezzane

La 6è escale des journées portes ouvertes de l’entrepreneuriat au profit des porteurs de projets a eu lieu, vendredi à Ouezzane, afin de soutenir et d’accompagner les jeunes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

Cette initiative, organisée par le Centre régional d’investissement (CRI) et l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), sous l’égide de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sous le thème « La convergence des programmes d’appui à l’entrepreneuriat, un levier d’inclusion socio-économique des jeunes », vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial et à favoriser la complémentarité entre les différents programmes d’appui à l’entrepreneuriat.

Cet évènement, organisé en partenariat avec la province d’Ouezzane et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), ambitionne de permettre aux jeunes porteurs de projets de la province d’Ouazzane d’être en relation avec les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial,.

L’objectif est de bénéficier de l’orientation et de l’accompagnement, ainsi que le contact direct avec les banques, pour échanger sur les possibilités de financement offertes par le Programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE), en vue d’exploiter les opportunités d’investissement offertes au niveau provincial d’une part, et de réussir l’intégration économique des jeunes d’autre part.

Pour la représentante du CRI, Siham Benabdennbi, cette journée, à l’instar des cinq premières escales, a permis aux jeunes porteurs de projets de la province d’Ouezzane de nouer un contact direct avec les acteurs de l’écosystème entrepreneurial au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, notant que cet événement a connu la participation de représentants des banques, de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et de certaines institutions partenaires.

Dans une déclaration à la MAP, la responsable a fait savoir que la province d’Ouezzane recèle de nombreux atouts naturels et touristiques, qui peuvent être exploités de manière optimale pour favoriser le décollage économique, à travers le soutien des projets des jeunes de la région, notant que l’atelier interactif a permis aux jeunes de poser leurs questions et présenter leurs demandes de renseignements, afin de bénéficier des divers programmes de soutien et d’accompagnement.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur l’importance du PIAFE, lancé conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, qui ouvre la voie à de nouvelles perspectives en matière de promotion des jeunes entrepreneurs, qui jouent un rôle moteur dans l’économie nationale.

Ce programme vient s’ajouter à de multiples initiatives collectives, telles que le programme relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, qui s’inscrit dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), visant l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi et à l’entrepreneuriat, ainsi que l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

Des espaces dédiés aux rencontres B to B avec les jeunes ont été ainsi mis à la disposition des banques et des acteurs publics et associatifs de l’écosystème entrepreneurial, en plus de l’organisation d’un séminaire sur « les rôles des acteurs de l’écosystème entrepreneurial dans l’accompagnent des porteurs de projets ».

Source: MapTanger

Read More

Tétouan: Journées Portes Ouvertes sur l’entrepreneuriat et la création d’entreprises

Tétouan accueille la 5ème escale de la caravane de l’entreprenariat

La cinquième escale des Journées Portes Ouvertes (JPO) sur l’entrepreneuriat et la création d’entreprises au profit des jeunes a eu lieu mercredi à Tétouan, à l’initiative de la préfecture de Tétouan, en partenariat avec le Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Cette édition tend à favoriser l’intégration économique des jeunes, tout en les accompagnant dans la réalisation de leurs projets.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de Tétouan, Younès Tazi, a souligné que cette initiative vise essentiellement à inciter les jeunes à mener des initiatives entrepreneuriales et à promouvoir la convergence et la complémentarité entre les différents programmes de création d’entreprises à l’échelle régionale et locale.

L’intégration socio-économique des jeunes est intimement liée à l’investissement des possibilités offertes dans le domaine de l’entrepreneuriat et la création des emplois, a-t-il ajouté, relevant que l’amélioration des conditions de vie des jeunes nécessite la mise en place d’initiatives et de projets concrets, à même de leur permettre d’investir leurs compétences et de favoriser des emplois permanents et d’améliorer leurs revenus.

La réalisation de cet objectif, a dit M. Tazi, requiert la création de passerelles de communication entre les jeunes porteurs de projets et les différents opérateurs économiques, ainsi que la mise à profit des mesures et avantages qu’offre le programme Intelaka, à travers l’orientation, l’accompagnement et le soutien bancaire.

Le gouverneur a souligné que la conjugaison de l’ensemble des efforts dans la préfecture de Tétouan a permis l’intégration économique de quelque 3.000 personnes, dont le 1/3 sont des femmes, en les embauchant dans des unités industrielles et en assurant le financement de leurs projets, outre la formation de 500 jeunes.

Et d’ajouter que d’importants résultats ont été atteints dans la préfecture de Tétouan, dans le cadre du programme d’”amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes”, à travers l’appui de 154 projets durant la période 2019-2021, pour un coût de 21,6 MDH, avec une contribution de l’INDH de 72pc, outre le soutien de 33 projets dans le cadre du programme “régions émergentes” pour l’autonomisation et la qualification économique des femmes (1,25 MDH) et l’intégration de 50 projets dans le cadre du programme intégré du développement socio-économique (3 MDH).

De son côté, le directeur du centre régional d’investissement, Jalal Benhayoune, a souligné que l’intégration des jeunes dans leur environnement économique permet une exploitation optimale des compétences de la zone nord du Maroc, du fait que ce sont les jeunes qui portent le flambeau de l’entrepreneuriat et du développement économique.

Le président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, Bouchta El Moumni, a mis, lui, en valeur le rôle de l’université dans le développement des investissements des jeunes et l’accompagnement de leurs projets dans le cadre de l’économie du savoir, tout en mettant l’accent sur l’encouragement de l’apprentissage numérique et la création d’incubateurs de projets.

Par la même occasion, il a été procédé au lancement d’une plateforme numérique dédiée aux jeunes porteurs de projets axée sur trois volets, à savoir l’emploi, l’entrepreneuriat et l’économie solidaire, en vue de favoriser la communication, l’orientation et l’encadrement des jeunes.

Des stands ont été aménagés à cette occasion pour faciliter les rencontres entre le secteur bancaire et les porteurs de projets.

Source: Askip Info

Read More

M’diq-Fnideq: Des journées portes ouvertes au profit des porteurs de projets

La caravane de l’entreprenariat : 4ème escale à la préfecture de Mdieq-Fnideq

La Maison de la Culture de Fnideq a abrité, lundi, des journées portes ouvertes de l’entrepreneuriat au profit des porteurs de projets, afin de soutenir et d’accompagner les jeunes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

Cette initiative, organisée par le Centre régional d’investissement (CRI) et l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), sous l’égide de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sous le thème « La convergence des programmes d’appui à l’entrepreneuriat, un levier d’inclusion socio-économique des jeunes », vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial et à favoriser la complémentarité entre les différents programmes d’appui à l’entrepreneuriat.

Cet événement, organisé en partenariat avec la préfecture de M’diq-Fnideq et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), ambitionne de permettre aux jeunes porteurs de projets de la préfecture d’être en relation avec les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial, afin de bénéficier de l’orientation et de l’accompagnement, ainsi que le contact direct avec les banques, pour échanger sur les possibilités de financement offertes par le Programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE), en vue d’exploiter les opportunités d’investissement offertes au niveau de la préfecture d’une part, et de réussir l’intégration économique des jeunes, d’autre part.

Lors de cette 4è escale des journées portes ouvertes de l’entrepreneuriat, l’accent a été mis sur l’importance du PIAFE, qui vient s’ajouter à de multiples initiatives collectives, telles que le programme relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, qui s’inscrit dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), visant l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi et à l’entrepreneuriat ainsi que l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassin Jari, a abordé la relation étroite entre les questions des jeunes et la problématique de croissance, d’investissement et d’emploi, soulignant que la promotion de la situation des jeunes passe par la création d’initiatives et de projets concrets, en vue de leur permettre de libérer leurs énergies créatives et de créer des opportunités d’emplois et de revenus stables, à même de leur assurer la stabilité et leur permettre de contribuer activement au développement du pays.

M. Jari a relevé que l’INDH, en application des Hautes instructions royales, est devenue l’un des programmes importants pour l’intégration des jeunes dans le processus de développement local et national et un modèle de développement intégré, passant en revue un certain nombre de projets mis en œuvre au niveau de la préfecture.

Dans ce cadre, il a évoqué le programme d’initiatives économiques intégrées de la préfecture de M’diq-Fnideq pour la période 2021-2023, mis en œuvre dans le cadre de l’INDH avec une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (MDH), ainsi que le programme d’insertion par les activités économiques 2021″ avec une enveloppe de 10 MDH, le programme « Régions émergentes » avec une enveloppe de 12 MDH, et le programme de développement de l’économie sociale et solidaire (12 MDH).

Le gouverneur a, par ailleurs, assuré qu’il s’agit de programmes prometteurs visant à soutenir les jeunes et les femmes porteurs de petits et très petits projets, notant qu’ils ont permis de financer plus de 298 projets pour une enveloppe budgétaire globale de plus de 13 MDH.

Dans une déclaration à la MAP, Siham Benabdenbi, du Centre régional d’investissement, a fait savoir que la caravane de l’entrepreneuriat a fait escale à M’diq Fnideq, pour sa 4è étape, avec la participation de tous les acteurs de l’écosystème entrepreneurial, pour mettre en avant les programmes de soutien et d’accompagnement disponibles au niveau régional et national, notant que cette caravane vise à créer des canaux de communication directs avec les jeunes de la préfecture, pour être à l’écoute de leurs problèmes et leurs aspirations, et les accompagner dans la réalisation de leurs projets.

Des espaces dédiés aux rencontres B to B avec les jeunes ont été ainsi mis à la disposition des banques et des acteurs publics et associatifs de l’écosystème entrepreneurial, en plus de l’organisation d’un séminaire sur « l’export et le commerce international ».

Source: MapTanger

Read More

Larache à l’heure des journées portes ouvertes portant sur l’entreprenariat

Nouvelle édition des Journées Portes Ouvertes

En exécution des Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI tracées dans son discours du 11 octobre 2019 lors de l’ouverture de la session parlementaire d’automne, le programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE) a été mis en place, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles perspectives en matière de promotion des jeunes entrepreneurs qui jouent un rôle moteur dans l’économie nationale.

Ce programme vient s’ajouter à de multiples initiatives collectives telles que le programme 3 de la troisième phase de l’INDH « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » visant l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi, à l’entrepreneuriat ainsi qu’à l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

Afin de promouvoir l’esprit entrepreneurial et favoriser la complémentarité entre les différents programmes d’appui à l’entrepreneuriat, le Centre Régional d’Investissement de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences organisent, sous l’égide de Monsieur le Wali de la région et en partenariat avec la province de Larache, Université Abdelmalek Essaidi et l’Agence pour la Promotion et le Développement du Nord, une journée portes ouvertes au profit des porteurs d’idées et de projets de création d’entreprises, le 17 juin 2021 à partir de 10h00 à Faculté Polydisciplinaire à Larache sous le thème :

« La convergence des programmes d’Appui à l’entrepreneuriat, un levier d’inclusion socio-économique des jeunes » :

Cette journée permettra aux jeunes porteurs de projets de la province de Larache d’être en relation avec les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial afin de bénéficier de l’orientation et de l’accompagnement ainsi que le contact direct avec les banques, pour échanger sur les possibilités de financement offertes par le Programme PIAFE », afin d’exploiter les opportunités d’investissement offertes au niveau provincial d’une part, et réussir l’intégration économique des jeunes d’autre part.

Des espaces dédiés pour l’organisation des rencontres de B to B avec les jeunes sont mis à la disposition des banques et des acteurs publics et associatifs de l’écosystème entrepreneurial.

En marge de la journée, un séminaire sera organisé à la faculté poly disciplinaire de Larache et sera consacré aux rôles des acteurs de l’écosystème entrepreneurial dans l’accompagnent des porteurs de projets.

Source: PanoraPost

Read More

La fédération de la chimie et de la parachimie (FCP) accueilli au CRI TTA

La fédération de la chimie et de la parachimie (FCP) accueilli au CRI TTA

Le Centre Régional d’Investissement de la Région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima accueilli au sein de ses locaux mardi 8 juin une délégation de la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP) conduite par son Président Abed Chagar en prospection des opportunités d’investissement dans la région Tanger – Tetouan – Al_Hoceima.

En marge de cette visite des rencontres avec des industriels installés à Tanger Med Zones – Morocco notamment HANDS 8 SA. et GROUPE GALVANOPLAST ont eu lieu dans l’objectif de déceler des pistes de partenariat et d’investissement avec les acteurs économiques régionaux. Un atelier d’échange a suivi ces visites annonçant le début d’une collaboration étroite entre le CRI, la fédération et les industriels de la région. A suivre!

Read More

ECONOMIE CIRCULAIRE : L’ÉCOSYSTÈME DE RECYCLAGE PAR UNE NOUVELLE FILIÈRE INNOVANTE DANS LA RÉGION TANGER-TÉTOUAN-AL HOCEIMA

Dans le sillage des efforts des autorités locales pour le développement, la diversification et la valorisation du tissu économique de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à travers notamment la mise place d’écosystèmes intégrés, durables et innovants, le Centre Régional d’Investissement de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRI TTA) et L’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et Provinces du Nord (APDN) ont pu rapprocher la société KLAAS PUUL et la fondation MASCIR autour d’un mémorandum d’entente définissant les axes de partenariat pour la mise en place d’une unité de recyclage et de valorisation des déchets induits par l’activité de décorticage des crevettes de la société Klaas Puul au niveau des villes de Tanger et Fnideq.

Ce mémorandum signé lundi 7 juin au siège de la wilaya de la Région Tanger-Tétouan-AL Hoceima sous la présidence de Monsieur Mohamed MHIDIA, Wali de la Région, et en présence M. Mounir BOUYOUSSFI, Directeur Général de la l’APDN, M. Mohamed Khalid LARAICHI le Président de la Fondation MAScIR, M. Jalal BENAYOUN, Directeur Général du CRI TTA et M. Abdelouafi BOUAISSA le Directeur Général de la société Klaas Puul  s’inscrit dans cadre de la vision de l’autorité pour le développement de l’économie verte et  circulaire levier stratégique et incontournable pour la création de la valeur ajoutée et de l’emploi au niveau de la région particulièrement de le préfecture Mdiq-Fnideq.

Cette initiative innovante fruit d’une intelligence communautaire et d’un travail collectif vise la mise en synergie des ressources, du savoir et du savoir-faire de l’ensemble des parties prenantes du tissu économique. Elle confortera la position de la région en tant que locomotive et un modèle de développement durable. Elle favorisera également la prise en compte des enjeux écologiques et environnementaux, notamment grâce à la recherche et développement appliqués et par l’innovation collective.

Pour rappel, Klaas Puul est une multinationale opérant dans production et la transformation des produits de la mer, installée à Tanger depuis 1992 et en cours d’extension de ses activités au niveau de la préfecture Mdiq-Findeq à travers la création d’une nouvelle unité industrielle de nouvelle génération qui permettra la création à terme d’environ 3000 nouveaux emplois au profit de la population de la préfecture.

La Fondation MAScIR est une association à but non lucratif qui relève de l’Université Mohammed VI Polytechnique. Créée en 2007, elle vise la promotion et le développement de pôles de recherche technologique dans les domaines des matériaux et nanomatériaux, de la biotechnologie, de la microélectronique et des sciences de la vie. Ses travaux sont orientés vers la recherche appliquée et l’innovation pour répondre aux besoins du marché.

MAScIR dispose de plateformes scientifiques à la pointe de la technologie et d’un capital humain de haut niveau. Ses chercheurs opèrent dans différents champs innovants et complémentaires. Des mines aux énergies renouvelables, en passant par la santé et le transport, les recherches menées à MAScIR se focalisent sur les besoins actuels et futurs de l’industrie, de l’agriculture et des opérateurs économiques en général.

La Fondation MAScIR vise également la valorisation des résultats de sa recherche et ses brevets d’inventions, à travers le transfert de technologie, la création de spin-off et start-up afin de contribuer à l’émergence au Maroc d’une économie du savoir.

Source: Fondation MAScIR

Read More

Tanger : Rencontre sur l’état d’avancement de projets culturels

L’état d’avancement de la réhabilitation de l’ancienne médina de Tanger, et d’un ensemble de projets culturels, a été au centre d’une rencontre d’échange tenue, vendredi soir, avec la population locale et la société civile.

Dans une allocution à cette occasion, le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture Tanger-Assilah, Mohamed Mhidia, a mis en avant la richesse culturelle de la ville du détroit, notant que cette ville est la cristallisation du pluralisme et de la tolérance, puisque de nombreuses communautés y ont toujours coexisté.

“Sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, le programme de réhabilitation et de valorisation de l’ancienne médina de Tanger 2020-2024 a pour objectifs l’amélioration des conditions de vie des habitants, la préservation de son patrimoine architectural matériel et immatériel, et la promotion de ses richesses culturelles authentiques”, a fait savoir M. Mhidia.

Ce programme repose sur quatre axes intra-muros, à savoir la réhabilitation et la valorisation du patrimoine, la mise à niveau du cadre bâti, la réhabilitation et la valorisation des lieux de culte, ainsi que le renforcement de l’attractivité touristique et économique, a poursuivi le Wali de la région, rappelant que pour les projets extra-muros, il s’agit de la Villa Harris, le grand théâtre Cervantes, la grotte d’Hercule, Cap Spartel, Perdicaris et la Plaza Toro.

Le programme permettra de valoriser l’ancienne médina à travers des circuits touristiques spirituels, ainsi que l’aménagement de l’espace urbanistique, outre la création d’emplois pour les jeunes, les professionnels et les artisans, a expliqué M. Mhidia.

Il vise également le renforcement de la dynamique de développement que connaît l’ancienne médina, ainsi que son attractivité touristique et culturelle, en plus de la promotion de son patrimoine civilisationnel et humain, et l’amélioration des revenus de ses artisans, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Mhidia a affirmé qu’en dépit des contraintes liées à la pandémie de la Covid-19, le programme avance dans de bonnes conditions et affiche un avancement significatif, notant que sur les 54 projets programmés entre 2020 et 2024, 23 sont en voie d’achèvement ou déjà achevés.

Cette rencontre, à laquelle a pris part le directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), Mounir El Bouyoussfi, a également été marquée par une présentation sur le projet de l’écoquartier Sabila-D’jemaa de Marshan, en plus d’un débat ouvert avec la population locale et la société civile autour des projets culturels de Tanger.

Durant le débat, des explications supplémentaires ont été fournies, tout en prenant en compte l’ensemble des remarques, propositions et avis exprimés à cet effet.

Avec MAP

Source: Maroc Diplomatique

Read More

Participation à la Journée Tourisme, 9 décembre 2020, Tanger

Le secteur du tourisme a été brusquement impacté, suite à la crise pandémique Covid-19. A cet effet, et dans le cadre de l´approche proactive de la gestion de la crise, le CRI a assisté à la présentation du plan d’action de la reprise touristique espérée ainsi que les actions à prévoir en 2021, et ce lors de la journée organisée par le CRT en collaboration avec l’ONMT.

Read More